Bar à Ploucs


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une semaine bizarre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yunko
débutant
débutant
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 28/07/2015
Age : 18
Localisation : Un panier a linge.

MessageSujet: Une semaine bizarre.   Jeu 29 Oct - 21:36

Chapitre 1 : Le calme avant la tempête.


Il ouvre les yeux. Ils piquent. Doucement, Yunko éteint le réveil.

<<-Chérie, j'pars voir les autres.
-Déjà ? Tu veux pas prendre un thé avant ?



Quelques secondes passèrent. Un instant de réflexion ou la fatigue ?

-J'sais pas. Tu me connais j'prends mon temps sur la route. Et si je suis en retard, Fan' va me démonter en morceaux.

-Bois un thé au moins...avec moi.



Un regard amoureux passe entre eux. Yunko songe rapidement à sa journée d'hier. Glin a manqué de casser son objet le plus cher : son violon métallique. Certes, l'arme de prédilection de l'Homme-Renard est une guitare noire en bois d'ébène. Mais ce violon est un cadeau de son amour, en gage de ces trois ans de couple. Malgré sa différence physique, il restait digne à lui même, et a réussi à plaire à une humaine. Ce violon était pour lui sa victoire, qui prouve que malgré la vue que les gens ont sur lui, il reste intégré, aimé. Presque humain.

Glin, après avoir bu une certaine dose de cidre et de lait concentré sucré (appartenant à Yunko), il s'est assis sur le précieux instrument. Certes, il ne s'est pas plié, mais Glin ne comprenait pas l'énervement du furry renard.

Il embrasse alors 'chérie' puis lève les yeux sur l'horloge. Il réalise qu'il a passé presque un quart d'heure à embrasser sa dulcinée, et à songer à sa journée d'hier.

-Bordel ! J'y vais ! 
-Mais, Yun...
-Je t'aime ! >>

Une trentaine de secondes s'est écoulé entre le moment où il sauta du lit, et s'habilla complètement, cacha sa queue, pris sa pipe et partie rapidement, sans procès.



Marchant sur le port, cherchant à atteindre le Q.G des Ploucs, L'Homme-Renard songeait à la journée qui l'attendait. Poké et Fan' allaient soit lui demander d'aller se battre avec des malfaiteurs, soit Bored allait lui demander d'aller lui chercher le matos pour divertir le groupe. Entre les deux décisions, les deux lui convenaient : le fait qu'il soit mi-humain, mi- canidé lui donnait une force et une rapidité inouïe. En plus, il est armé. Aucun problème d'aller se battre. Chercher quelques consoles de jeux et quelques livres au Hangar allait le détendre. En plus de lui donner son salaire de la journée pour quelques broutilles et marcher deux kilomètres était plaisant. L'un dans l'autre, il obtenait son salaire en ne faisant rien.



Il se souvint du temps où il rencontra son amour. Il n'était pas encore sous la tutelle de Poké et Fan'. Il ne vivait que de voles, de pillages, et de trafics alimentaires. Yunko passait des centaines de litres de bière, de cidre et de lait sans passer par la douane. Sans jamais se faire avoir. La liberté de mouvement était sans limite. Marchant où le vent le portait, sans jamais s'arrêter. Mais un souffle s'est engouffré dans son corps : le vent de l'avenir. 

Il pensait que tout ce qu'il faisait allait un jour lui retomber dessus. Alors, pour éviter d'avoir la loi sur le dos en plus de la haine et la bêtise des gens, il a décidé de se ranger. De devenir plus calme, plus mature. Plus en confiance avec la vie, sans avoir à faire des magouilles pour survivre. 

Allant dans un bar pour se désaltérer, il se rendit compte de sa solitude. Il ne savait que faire seul. Au bout d'une table il voyait un homme seul. Un homme brun, avec un costume noir, une cravate bleue, comme attendant quelqu'un. Il ne se doutait pas qu'il allait un jour le revoir.

Cette même année, il se mit en couple avec la serveuse du même bar, et revit le même homme à la cravate bleue, qu'on appelle Boredguy.

Yunko arrêta de songer au passé lorsqu'il arriva devant la porte du quartier général.



Il entra.

<<-Nom de dieu de bouteille, que se passe-t-il ici...


Le bordel. Le seul mot qui lui vint à l'esprit pour décrire l'actuelle situation. Le bordel.

Des bouteilles renversées, des tables retournées, Fan' au sol avec le doc'. Boredguy assis sur le plancher du placard, Glin affalé sur le canapé. Et Poké se tenait devant regardant Yunko.


-Salut Sacha, tu peux me dire ce qui s'est passé ici ?

-J't'ai déjà dit de pas m'appeler comme ça !

-Bref, je repose la question : il s'est passé quoi ici ? Tout ce bordel c'est arrivé quand ?  

-Bah, j'vais être sincère : on sait pas. Tout ce qu'il s'est passé est arrivé cette nuit. Bored dormait dans son placard, donc on sait pas ce qu'il s'est passé. Tant bien même Fan' était partie avec le doc passer la nuit avec lui, et moi j'étais tout seul chez moi.

-Donc en résumé...Le Q.G est en bordel et vous savez pas ce qu'il s'est passé...Bref, z'avez du travail pour moi ?


Fan' se leva, le regarda trente secondes. Puis annonça : 


-Pas vraiment, à part investiguer pour savoir ce qu'il s'est passé.


Un soupir sorti de la mâchoire de Yunko. Il grognât par la même occasion. Il se mit sur une chaise avant de commencer à parler.


-Bien. J'ai pas l'habitude de commander une investigation, mais ce coup là va falloir m'écouter. Première question : qui est arrivé le premier ici ?


-Bah moi.


-Ok, alors tu m'aides avec Poké voir les dégâts intérieurs. Les autres, tournez autour du Q.G pour voir si vous trouvez un indice. D'accord ?


Un 'oui' général passa à travers la salle. Poké l'accompagna vers la table retournée.


-J'savais pas que tu étais investigateur pro. Laughing


-Tu me diras, déjà je savais même pas que je pouvais être pris au sérieux. Mais en soit, ça me déplaît pas. Ca change un peu de passer des heures à picoler ou sortir jouer du violon et casser la bouche de quelques emmerdeurs.


-Tiens c'est quoi ce truc ?










Une semaine bizarre.


Chapitre 2 : Les gribouillis.




Le regard de Poké s'était posé par terre. Celui de Yunko le suivi. Un détail plutôt bizarre attira leurs attention au centre de la pièce. Juste à côté de la table renversée. Leurs attention étaient fixées sur une masse de poils jaunes, comme arrachés, recouverts d'une légère couche de sang. 



-Ces poils, c'est les tiens visiblement.



-C'est pas logique Poké, j'ai pas posé mes fesses ici depuis trois jours, tu peux demander à ma copine et à Glin. Pourtant...



Yunko se mis dans la peau du mammifère qu'il est supposé être. Il se mis à quatre pattes, posa sa pipe par terre et renifla la touffe de poils. Puis ensuite passa un léger coup de langue dessus.



-Je peux te certifier que c'est pas mon odeur, mais par contre, bizarrement, cette touffe appartient effectivement à un Homme-Renard. Tant bien même, je suis l'un des seuls de mon espèce à avoir migré sur ce monde...



-J'suis désolé de te contredire, mais récemment j'ai vu les chiffres, et vous étiez quelques milliers à venir sur ce monde selon les autorités.



-D'accord...Donc la tâche va pas être facilitée.



-T'es sur que cette odeur te dit rien ? C'est pas un membre de ta famille ?



-Bah bien sur...Et toi, quand tu trouves des cheveux sur un peignes, t'es sur que c'est ceux de ta mère ? J'ai entendu de meilleures boutades de la part de ma sœur...Pour répondre à ta question, nan, cette odeur me dit rien....Ou plutôt si.



-Quoi donc ?



-Me souviens que dans mon peuple, il existe différentes castes sociales. Les plus gros sont les plus forts, mais les plus haïs. Ils sont rejetés partout, et les seuls travaux qu'ils peuvent obtenir c'est soit dans la fabrication de vêtements, soit dans la garde. Les moyens comme moi, travaillent dans le commerce ou tout autres travaux qui nécessitent d'être en lien avec le peuple. Et les plus petits sont les plus intelligents. Ils sont à l'administration, à la magistrature, et aux postes de politique. Bien que notre Roi soit le plus grand, le plus fort, et le plus intelligent de nous tous.



-En quoi ça aide ?



-Ces poils transportent une odeur de naphtaline. Tu sais ce que ça veut dire ?



-Exact ! Il bosse dans les vêtements !



-Parfaitement. Et pour des raisons encore inconnues, les comportements mammifères marchent encore plus sur eux. Cela arrive parfois aux 'Puissants' d'avoir des accès de rage et de détruire tout ce qu'il trouvent.



Boredguy leva les yeux vers Yunko et Poké et prononça, sans crier gare :  



-S'il sont censés défoncer tout ce qu'ils trouvent, pourquoi seraient-ils venus ici et pas ailleurs ? Alors qu'il y a des dizaines de maisons plus proches, et beaucoup moins gardées.



-Je dois admettre que One-Placard Man a raison. Il est pas venu pour rien. Mais bon, faut déjà qu'on prenne le temps de réunir les indices...



La voix de Fan' se fit entendre depuis l'extérieur du bastion. Une voix comme implorant la venue du christ. L'Homme-Renard et le dresseur à la casquette rouge et bleue sortirent immédiatement.
La peur envahit Yunko.
Une griffure. Une très grosse griffure. Accompagnée d'un enchaînement de lettres que les français appellent 'Phrases'. Mais la phrase était comme un fossile pour lui. Un fossile qu'il a déjà vu et qu'il peut dépoussiéré.



-Euh, il a écrit quoi là ? On dirait un gosse de quatre ans qui a marqué des gribouillis sur un mur avec une craie.



-Donc la langue de mes parents sont des gribouillis ?



-Ah euh...pardon. J'savais pas.



-Très bien...C'est la langue de mon peuple. Oui on écrit bizarrement. Pas comme vous les humains, où vos lettres sont toutes uniformes.



-Et t'arriverais à traduire ?  



Le regard du Yunko se perdit dans les lettres qui lui faisaient penser à de l'hindi mélangé à de l'arabe. Ces lettres lui étaient familières. Comme le sol est certain de sentir un fossile dans ses entrailles.



-Non Fan', malheureusement.  



La déception envahit le groupe. Yunko prit les graffitis en note sur un petit carnet. 



-Si il a écrit quelque chose, ça veut dire qu'il ou elle était conscient de ce qu'il faisait. Donc, l'accès de rage est moins probable. Ca veut dire qu'il en veut à l'un d'entre vous, ou à nous tous. Après c'est dommage que tu traduises pas.



-T'as raison Glin. Mais pour l'instant c'est pas son comportement qui nous intéresse, c'est son acte. J'irais peut être voir dans une bibliothèque. En attendant qu'on trouve une solution, Poké, tu viens boire un coup avec moi chez Loki ?



-Carrément !




Le bar 'Loki Flood', le bar préféré des Ploucs sert tout et n'importe quoi. Le cidre et le cocktail de jus de fruits demandés par les acolytes, la conversation commence.



-Tu sais cher ami, ce cidre me rappelle mon enfance. Dans la petite ville de Ullapol, sur les côtes nords écossaises.



-Pourquoi ?



-Quand j'étais un renardeau, mon père me filait des petits verres de cidre. Avec ma mère nous buvions au sommet du phare sur lequel nous habitions. Un phare de pierre, aujourd'hui, je crois, automatisé comme la plupart des phares. Nous n'étions pas très aimés des habitants, car nous faisions partie de la première vague d'Homme-Renard à apparaitre sur terre. Alors nous nous sommes exilés sur le phare. Certains habitants un peu moins débiles nous invitaient à boire des coups, à manger des trucs délicieux. Bref c'était le bonheur.



-C'est beau l'écosse ?



-L'écosse, c'est comme la Bretagne, mais en plus vert, plus joyeux. Et surtout, il pleut beaucoup moins qu'en Bretagne ou vers Londres.



Un éclair de génie passa au travers du cerveau de Poké.



-Ton père c'est un Homme-Renard nan ?



-Evidemment pourquoi ? 



-Il habite toujours en Ecosse ?



-Ouais, il habite toujours à Ullapol.



-Techniquement, si ton père habitait sur l'autre planète avec le reste de ton peuple, ça veut dire qu'il parle la langue ! Il suffirait donc d'aller à Ullapol pour traduire !



-T'as clairement raison Poké ! En plus, si mes souvenirs sont bons, on met pas trop de temps pour aller en Ecosse depuis la mer. Une nuit tout au plus sur un petit bateau. Maintenant, la technologie a changé. J'pense que ça va être plus rapide.



-Terminons au moins nos boissons en sérénité, maintenant qu'on sait où aller.



-Mouais. Demain, cap sur Ullapol. On remercie Boredguy et Fan' d'avoir élargi les pistes. Moi qui croyait que Bored était taré et Fan' constamment blottie contre son doc'.



-T'es méchant avec Bored, il est sympa.



-Pas dit le contraire. C'est juste que bah...Depuis le départ de...'Elle' il reste constamment dans son placard, comme s'il rejetait la société.



-Oui. Bri a pas pu nous rejoindre, et ça l'a rendu malheureux. C'était son amie. Mais il est pas fou.



-A ta santé Bored !



Il finit son verre.






A suivre.


Dernière édition par YunkoBlakguitar/BlackFox le Sam 31 Oct - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeSansPseudo
Admin
Admin
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 21/03/2015
Age : 16
Localisation : Quelque part sur terre

MessageSujet: Re: Une semaine bizarre.   Jeu 29 Oct - 22:00

Mon avis ? 

En un mot : Génial 

L'histoire est bien fluide, bien racontée, on est plongé dans l'histoire, on a envie de connaître la suite.

Si je devais juste donner une petite remarque, c'est juste l'orthographe. Mais bon, ça, c'est pas bien grave, tu as du l'écrire vite vite, et c'est normal Wink 

Dis moi si tu veux que je t'aide à la correction, je me ferrais un plaisir de t'aider ^^

Encore une fois, supère histoire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdetout.forumgratuit.be
Yunko
débutant
débutant
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 28/07/2015
Age : 18
Localisation : Un panier a linge.

MessageSujet: Re: Une semaine bizarre.   Jeu 29 Oct - 22:53

Merci Smile En effet, je l'ai écris vite, et comme je devait partir mangé, j'ai pas réussi a tout relire.

J'ai déjà une expérience dans le milieu de l'écriture tu sais Smile  Je veux bien que tu m'aide en effet, ca me permet d'éditer plus rapidement ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeSansPseudo
Admin
Admin
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 21/03/2015
Age : 16
Localisation : Quelque part sur terre

MessageSujet: Re: Une semaine bizarre.   Ven 30 Oct - 9:00

Ok, pas de souci, je vais faire la correction sur mon temps libre en écoutant de la musique Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdetout.forumgratuit.be
LeSansPseudo
Admin
Admin
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 21/03/2015
Age : 16
Localisation : Quelque part sur terre

MessageSujet: Re: Une semaine bizarre.   Ven 30 Oct - 10:05

C'est bon Yunko, j'ai corrigé ^^ Tiens moi au courant si t'as de nouvelles choses dont tu dois me faire part Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumdetout.forumgratuit.be
BoredGuy
Guerrier aguerri
Guerrier aguerri
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 02/04/2015
Age : 17
Localisation : Dans votre placard

MessageSujet: Re: Une semaine bizarre.   Dim 1 Nov - 16:28

('^' ) mais j'ai toujours rejete la societe................................et pis les relations entre ploucs sont interdies (par l'article 12 du code yoshiesque(merci fan -_- ) ) (;0; ) JAMAIS JE LA LAISSE DEVENIR UNE PAYSANNE COMME NOUS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yunko
débutant
débutant
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 28/07/2015
Age : 18
Localisation : Un panier a linge.

MessageSujet: Re: Une semaine bizarre.   Mar 22 Déc - 0:30

Chapitre 3 : Une mer de Rage.

 

 

Le dresseur et l’homme-animal arrivent tout les deux au port d’Anvers.

La première chose que regardait Poke était le bateau. ‘Aller-retour pour L’écosse. Port de votre choix. Pour 20€ par personnes.’ Un grand bateau de pêche,  qui semblait abimé par le temps.

La seconde chose qui attira le regard de Poke…c’est la main de Yunko. Elle semblait convulsée. Le poil hérissé. La main hésitait entre gauche et droite, haut et bas. Comme un paradoxe de mouvement.

 

<<-Mec, ca va ? Demanda Poke, le regard vers Yunko.


Les yeux de ce dernier étant rivés sur le gardien du bateau. Un homme aux cheveux long, un bras robotisé.

 

Poke approcha de l’homme, 40€ en mains. Mais l’homme regardait fixement Yunko.

 

<<-On se connaît toi et moi non ? Demanda l’homme. Ouais, j’te dis tout de suite toi à la casquette, garde ton renard en laisse, déjà qui se tape ma sœur, j’ai pas envie qu’il mette des puces sur mon bateau.

 

Le regard du renard laissait passer une larme

 

-Ecoute moi Loïck, c’est pas parce qu’on à fais une connerie étant môme que tu dois rejeter la faute sur le reste de mon peuple. De plus, ta sœur est tombée amoureuse de moi comme ca. Tout ce que tu entends sur moi, c’est fondé.

 

L’homme à alors rit.

 

-Tu parle vous êtes tous les mêmes…tu veux quoi ?

 

-On veut aller à Ullapol.

 

-Bon…ok t’es une connaissance, j’vais te faire le prix pour animaux, 10€. La bouffe, t’auras le droit a des fruits. Payés par ton maitre.

 

Les yeux de Yunko était d’autant plus remplis de colère et de pleurs. Poke voyait sa souffrance mais il ne savait pas quoi dire ni faire. Encore que.

 

-Monsieur, j’pense que c’est une personne comme les autres, mais bon, si j’dois payer mon cher pour votre pensée pourquoi pas.

 

Il tendit 30€. Le marin les pris. Il regardait toujours Yunko avec moquerie, niaiserie et haine.

Yunko le regarda, trente secondes avant de dire.

 

-Tu veux que je sois plus humain ?

 

-Ouais, et comment tu fais ?

 

-Demande-toi quelle est la pire personne entre celle qui fait ce qu’elle fait, et celle qui la prend de haut.

 

Le marin plaqua Yunko contre la rambarde avec son bras d’acier.

 

-Et dis-moi quelle est la pire personne entre celle qui à été mutilé, et celle qui pose des questions qui n’ont pas de sens ?

 

Yunko le repoussa d’un coup de pied si fort qu'il en tomba par terre.

 

-Mes questions n’ont pas de sens Loïck ? Très bien, tu peux penser ce que tu veux, tu peux être jaloux de moi parce que ta sœur est plus proche de moi, mais haïr un peuple pour la jalousie d’une autre, ca n’a pas plus de sens.

 

Loïck répliqua par une frappe avec son poing métallique, si forte que Yunko tomba par terre, le museau en sang.

Il partit vers le fond du navire. En pleurant. Poke observa Loïck avec mépris. Il hésitait entre lui posé des questions, le lacéré à l’aide de son sabre, et, au pire, sortir la Pokéball contenant Elekthor et lui apprendre la notion du respect. Mais la première solution lui semblait la plus juste.

 

-C’est quoi cette histoire avec Yunko ?

 

-Quand on était gosse ont s’amusaient sur les quais lu et moi. On jouait, près des bateaux. On jouait un peux fort près d’un bateau en train d’accosté. Il m’a poussé un peu fort, et je suis tombé par terre. Mon bras passait juste sous le quai, le bateau c’est cogner très fort contre le rebord, et shlak. Mon bras est parti nourrir les poissons.

 

-C’est pas si grave regarde t’a un bras plus puissant et mieux que l’ancien. Et puis merde, Yunko pouvais pas prévoir qu’un bateau arrivait ! Vous étiez enfants.

 

-C’est pas faux, mais bon, quand le gars qui t’as privé de ton bras se tape ta sœur tu fais quoi ?

 

-Bah, j’en fiche un peu, c’est ma sœur qui aura choisis sa vie sexuelle.

 

Un petit silence s’écoula.

 

-Bon aller on embarque ! Cria Loïck, décontenancé.

 

Poke alla voir Yunko, qui épiait les mouvements de Loïck, tremblant de peur.

 

-Ca va ? Demanda Poke à son ami, apeuré.

 

-J’ai connu des jours meilleurs…mais je suis obligé de me laissé faire.

 

-Bah pourquoi ? C'est débile, tu fais qu'accentuer sa colère !

 

-Ca fait des années que la discrimination règne dans cet endroit de merde…la seule chose que je veux c’est vivre sans être enmerdé ou risqué de perdre mon amour sous prétexte que j’ai tapé son frère.

 

-Tu l’as expliqué à ta copine ?

 

-Ouais…mais elle à rien voulu savoir, si je veux tenir mon couple et garder ma vie en sécurité, je dois me soumettre au racisme.

 

-Ouais bon…c’est triste quand même.

 

-Ajoute à ca le fait que j’ai pas envie de mon père parce que lui aussi est raciste…

 

-Raciste…des hommes-renards ?

 

-Nan…des humains.

 

-Va falloir faire avec…D’façon ton père il est vieux, non ?

 

-Mouais…et un peu débile aussi je t’avoue…Bref, go pour Ullapol. En espérant que ce con là se dépêche.  

 

Après la fin de sa phrase le bateau commença a tremblé. Yunko pris sa pipe…il sortit de sa sacoche trois poudre : un blanche, une bleu, et une…translucide. Il mit les trois (en très faible quantité) dans sa pipe d’acier. Yunko changea alors totalement d’aspect. Et de vêtement aussi ; instantanément, il perdit son poil roux sa carrure impressionnante, et son unique marinière, pour avoir un pantalon bleu, une marinière rouge, des cheveux noirs…et un visage humain.

 

-Wait…comment t’as fais ca ?

 

-Tu sais comment les noirs ont survécus au racisme dans les années 50 aux USA ? En se fondant dans la masse jusqu'à être accepter par les autres.

 

A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une semaine bizarre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une semaine bizarre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comportement plus que bizarre
» Forme (bizarre)
» JOJO'S BIZARRE ADVENTURE - STEEL BALL RUN - Gyro Zeppeli - (RAH 429)
» [AIDE] Déverrouillage un peu bizarre
» Vous avez dit bizarre?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bar à Ploucs :: La catégorie fourre tout :: Les petites histoires-
Sauter vers: