Bar à Ploucs


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Interview de Plouc #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yunko
débutant
débutant
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 28/07/2015
Age : 18
Localisation : Un panier a linge.

MessageSujet: Interview de Plouc #1   Mar 7 Juin - 19:36

<<-Bonjour à tous, lecteur du journal, ici John Marley. Et aujourd’hui, dans le cadre de notre interview quotidienne pour The Recycler, j'accueil un Plouc. Plus exactement le plus excentrique et le plus médiatisé des Ploucs de part son influence. Le grand renard de cette guilde légendaire, j’ai nommé monsieur Yunko Blakguitar. Bienvenu.
-Salut à toi. -^-
-Alors monsieur Yunko je…
-C’est Yunko. Blakguitar c’est la traduction littérale de mon nom ori.
-Ah euh, désolé.
-T’inquiète. T’as combien sur toi ?
-Pardon ?
-T’as combien sur toi ?
-Sept euros.
-Ok t’a le droit à sept questions maximum.
-Sept questions ?
-Ouaip. Et maintenant t’en a plus que six.
-Boooon…alors dites moi…>>
Comment vous décrivez ou vous présentez vous face à des gens qui ne vous conaissent pas ou alors qui vous conaissent de nom ?
J’suis un Ori de vingt ans, maitre alchimiste, membre des Ploucs depuis un an. Je suis né à Abudh’el Kadair le 8 Brumaire. C’est l’équivalent du 4 mars chez vous. Je me bats au nom des Ploucs et de la justice. Et je suis roi de mon pays depuis 6 mois. Je suis actuellement en couple avec ma frangine Yuki, une demoiselle un poil enjouer en ce qui concerne la luxure. Et voilà.
Comment pourrais tu présenter les Ploucs a ceux qui ne connaissent pas le groupe ?

*Ricanement amusé* Qui ne nous connait pas ? On est à peu près la seule guilde compétente de cette foutue planète. Bref. Nous sommes un groupe  d’amis un peu chelou. Nous sommes pratiquement tous des combattants et notre emplacement de QG, tu te doutes bien que je ne dirais rien parce que sinon Poké me sodomise avec dix bananes alignées. Ainsi, les membres principaux des Ploucs, j’ai le droit de dire pour le coup, il y a Boredguy, plus connu sous le nom de Sir Confus de la Perdition, un mec reconnaissable la plupart du temps avec sa cravate bleue et le fait qu’il est accompagné de JP son vassal. Ensuite, Poké, un humain de 14 ans actuellement marié et père de deux enfants. Fan, ou dame Flemmarde, une grosse feignasse qui nage dans le coca. « derrière ‘’Je t’emmerde Pequenot <0<’’ » Le plus ancien Plouc avec bored, le Doc, petit copain de fan, un pédophile multirécidiviste. Flowi, un chien qui parle avec une force énorme. Glin, un type bizarre qui se trimbale H24 avec le carton le plus craqué de l’univers. Et y a moi, Yunko, un débile alcoolique fumeur de weed incestueux qui a constamment faim à cause de la fonsdalle. Je suis probablement le plus charismatique de tous, mais pas le plus fort. J’ai un potentiel énorme, mais au combat, Bored me marrave, Poké je peux rivaliser mais faut que je m’acharne et Glin bah…il défoncerai tout le monde s’il était moins con.  

Les gens qui te connaissent mal ou alors peu du grand publique ont tendance à te critiquer de manière virulente et disent que tu perds du temps en étant chez les Ploucs alors que tu pourrais rester à ton rôle de roi. Certains même se demandent pourquoi tu as rejoins les Ploucs alors que tu aurais pu mener la révolution plus tôt. Qu’as-tu à répondre à ces gens ?

Alors mon gars, question intéressante. De base, quand quelqu’un me critique en face de moi, hormis certaines insultes, je m’en beurre la raie de me faire insulter par des gens qui ne m’ont jamais parlé. Mais dans le cas où c’est tout un groupe qui m’envoie brouter la chatte de Simone Veil au fond de l’enfer, je leur réponds un truc. Ceux qui me connaissent savent que je cumule les péchés sans en avoir rien à foutre. Ceux qui ne me connaissent pas me qualifient de psychopathe, d’alcoolique, de drogué, incestueux, de séducteur, d’arnaqueur et j’en ai passé des meilleurs. Moi je ne sais pas comment me qualifié. Disons que j’ai eu une assencion grandiose, et une vie minable. Du haut de mes vingt ans, j’ai cumulé des centaines de millier d’erreurs. J’ai cummulé plus d’erreurs en vingt ans que Bored aurait pu en faire dans toute sa vie….et qui sait qu’elle est la date de naissance exacte de Sir Confus de Perdition. Pourtant, je n’en suis pas quelqu’un de mauvais pour autant. Je n’ai jamais tué quelqu’un par ambition personnelle, je n’ai jamais profité de qui que ce soit ou de quoi que ce soit. Je prône la liberté, je veux un monde plus juste où les actions ne sont pas jugés pour ce quelles sont ou par les personnes. Bref, je m’égare dans une tirade philosophique que même moi je ne comprends pas je suis sûr. Je vais te raconter une ptite histoire.
Déjà, d’après toi, qui ne me connais pas…comment je me suis fais recruté ? C’est simple : suite a une cuite et une bagarre contre des batard d’humains, je me suis retrouver inexplicablement….évanouï dans une poubelle. *rires de Yunko et de moi même* Ensuite, Poké m’a pris et m’a déposé sur le canapé en renversant de l’eau à la gueule, histoire de me réveillé et de me laver probablement…j’espère qu’il ne m’a pas lavé pendant mon bad trip. Après ça bah, on a discuté philosophie (j’ai été étonné par l’intelligence du môme de 14 ans) et il m’a proposé de rester un peu. Puis je suis resté. J’avais besoin de travail et d’un lieu ou vivre. Parce qu’entre le boulot de vendeur de coquillages et barman, j’avoue qu’être nourri, logé et aidé par un groupe d’amis en plus d’être payé a de quoi plaire même au meilleur d’entre nous. Surtout que j’étais séparé de tout ce qui était lié à la famille : ma sœur était fourrée je ne sais où (j’insiste sur le mot fourré), mon père il me cherchait mais il m’a jamais trouvé avant que je ne le trouve, et ma mère je la croyais décédée. Donc avoir des amis m’a plus aidé qu’handicapé. Bref, mon histoire.
Après deux semaines de mon arrivé, donc une semaine après mon recrutement officiel, j’avais déjà gagné pas mal d’argent. En fait, j’ai plus gagné de blé en une semaine qu’en bossant deux mois au bar. Du coup j’en ai profité pour m’acheter un peu de shit, j’ai retapé le Keelhauled (J’ai mis un « P » pour le drapeau…et le doc a mi « Nis » à la suite, que j’ai très vite effacé), et j’ai pu me détendre quelques jours sans bossé, histoire de me reposé. Et accessoirement, j’cherchais ma sœur. Histoire de lui en mettre une…je n’étais pas au courant de ce que faisais subir Aldebaran, mon père, à Yuki. Je pensais à ce moment que ma sœur l’avait fait chier au point de nous rogner de son existence. Bien sûr mon père a toujours été un fils de pute assumé. Plus tard, tout le monde sera sûr d’un truc : ma sœur EST une pute, et clairement elle l’assume et aime ça. Bref, je m’égare. J’ai commencé à recherché ma sœur, aurprè des quelques congénères que j’ai rencontré au cours de ma vie sur Terre. Des gens un peu bizarre mais qui ont utilisé ma technique pour rester parmis les humains. Je leur ai tous simplement dis « les mecs, vous savez où est Yuki ? ». Ils ont tous répondu « On la connait par cœur ! » du coup j’étais putain de content, la main sur mon violon, prêt à la trouver…sauf que ce n’est pas la chose que j’espérais. En fait les mecs m’ont amené devant un bordel et ont appelé une femme appelé Yuki. Au début je flippais, je me suis demander pendant un instant ce que foutais une gamine de 15 ans dans un bordel. « Elle était cliente ou marchande ? » que je me suis d’mandé. Du coup j’ai attendu, puisqu’apparement elle était « occupée ». Elle faisait sa transaction sûrement. Elle est arrivé et…c’était un vieille de 53 ans, obèse de 45 kilos en trop, et elle était surnommé comme ça parce qu’elle se serait assise sur son chien éponyme. *Encore un rire général dans la salle* Du coup j’ai ragé, je leur ai dit que je cherchais ma sœur. Bien évidemment, ils ne savaient rien. Du coup je suis rentré au QG bredouille. Morale de cet annecdote : les amis c’est utile, mais si tu fais de la merde, tu te déplaces pour rien et tu perds du temps.
Voila pourquoi j’ai rejoins les Ploucs. En grande parti parce que je savais qu’avec eux je perds du temps que je peux consacrer ailleurs, mais au moins je fais quelque chose qui me plait et qui m’a sauver. Rappel toi ceci : perdre du temps n’est mauvais que si tu fais quelque chose qui ne t’aides pas ou ne te divertit pas.

Note du journaliste : plusieurs personnes assistait à l’interview, et tout le monde à ce moment précis à commencer à prendre note de la morale sur leur téléphone ou sur un papier. De base, nous avions ris, mais Yunko et moi étions mort de rire après sa réplique, je cite « Hey les mecs, pourquoi vous notez ce que je dis ? Vous prenez des notes d’un con qui parle vous ? J’ose imaginer l’état de vos gosses »
 
Des gens parmi les médias se demandent comment tu fais pour pouvoir n’avoir rien à faire de la mort ou des choses du genre. Tu as fais plusieurs mois de prisons, tu as été deux mois dans le centre d’Aperture Science, tu passes des journées entière sous l’influence de drogue et, étant explorateur, tu t’es aventuré dans des milliers d’endroits dangereux…comment fais tu pour n’avoir peur de rien ?

Je n’ai pas peur de rien. Un homme qui n’a pas peur c’est un fou. Un vrai cette fois. Les laisses me terrifient. Tu me mets une laisse autour du coup et je ne peux plus rien faire de moi-même. Je n’ai pas peur de mourir parce que je sais exactement la date de ma mort. Du coup je peux manger tout ce que je veux, avoir de l’argent des manières que je veux, ça m’est égal. Du coup je ne vais pas dire aux mortels de faire comme moi parce que sinon le nombre de morts va exploser. Parce que j’ai le matériel nécessaire, j’ai le corps, la magie, mon bateau, j’ai pleins de trucs. Je pense plutôt qu’il faut prendre en compte toutes les conséquences en compte possible, puis ensuite agir. Soyez prévoyant et vous attenidrez ce que vous voudrez.
<<-Merci pour cette interview !
-De rien. Tu me dois cinq euros.
-Pardon ?
-T’as posé cinq questions, un euros par questions parce que t’es pauvre *souris comme un sadique*
*lui tend les pièces*
-Et en plus tu m’écoutes. Décidément y a plus con que moi. >> 
Et il a pris l’argent avant de disparaître dans l’ombre. Je me suis senti débile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BoredGuy
Guerrier aguerri
Guerrier aguerri
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 02/04/2015
Age : 16
Localisation : Dans votre placard

MessageSujet: Re: Interview de Plouc #1   Mar 7 Juin - 20:33

Un journaliste voulut interroger bored :
-bonsoir, tout d'abord je voudrais connaitre votre nom complet.
-facile, c'est Confus Caeli Las Bored Doori-
-ça suffira merci ! alors vous avez vraiment 100 ans ?
-nan 480 millions d'balais
-vous avez donc dut connaitre pleins de gens ! vous avez connus jésus ?
-bah nan j’étais en vacances au Mexique a l’époque !
-ah...que faites vous dans la vie ?
-oh j'vends des armes, des virginités et je bosse comme détective, j'ai fait des études d'husbando aussi, ca me permet de manger du waifudium
-vous aviez un royaume non ?
-...°-° *flash-backs en mode Vietnam* les maisons en feu...le sang dans les rues...
-ooooooooooooooooook euuuuuh...quelle est votre situation ?
-('-' ) je suis veuf mais ma compagne vit très bien sa mort et je m'occupe du fils d'un  vieil ami décédé 
-sur quoi misez vous lors du premier rendez vous ?
-le syndrome de Stockholm bien sur (^-^ )
-...qu-...qu'aimez vous chez une femme ?
-le gout de ses fluides et sa production de waifudium ! 8D
-...vous ne souriez pas beaucoup en temps normal si ?
-non pourquoi ?
-juste comme ça...eh bien c’était sympathique, a bientôt j’espère ! ^-^'


après cette interview , le journaliste demanda a voir le casier judiciaire de bored et en conclus plusieurs choses : 
- ce type est glauque
-il n'a pas de casier judiciaire mais a une carte d’identité alors qu'il est techniquement considère comme un animal
-il aime entrer par effraction chez les gens
-il a plusieurs fois été vu en train de poursuivre un homme moustachu 
il pria pour qu'on lui demande d'interviewer quelqu'un qui soit foutu de cuire une tarte sans faire un suplex au four ou d’être un minimum expressif quand il gagne un combat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kidpaddleetcie Glin
débutant
débutant
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Interview de Plouc #1   Sam 25 Juin - 18:32

-Je me souviens encore de cette foutue interview qui a coûté ma carrière


[Début du Flash-Back]
<<-Bonjour à tous, lecteur du journal, ici John Marley. Et aujourd’hui, dans le cadre de notre interview quotidienne pour The Recycler, j'accueille un Plouc. Plus exactement le plus excentrique et le plus médiatisé des Ploucs de par son influence. Le grand renard de cette guilde légendaire, j’ai nommé monsieur Yunko Blakguitar. Bienvenu.
-Salut à toi. -^-
-Alors monsieur Yunko je…
-C’est Yunko. Blakguitar c’est la traduction littérale de mon nom ori. 
-Ah euh, désolé. 
-T’inquiète. T’as combien sur toi ?
-Pardon ? 
-T’as combien sur toi ? 
-Sept euros. 
-Ok t’a le droit à sept questions maximums.
-Sept questions ?
-Ouaip. Et maintenant t’en a plus que six.
-Boooon…alors dites-moi…>>

Comment vous décrivez ou vous présentez vous face à des gens qui ne vous connaissent pas ou alors qui vous connaissent de nom ? 


J’suis un Ori de vingt ans, maitre alchimiste, membre des Ploucs depuis un an. Je suis né à Abudh’el Kadair le 8 Brumaire. C’est l’équivalent du 4 mars chez vous. Je me bats au nom des Ploucs et de la justice. Et je suis roi de mon pays depuis 6 mois. Je suis actuellement en couple avec ma frangine Yuki, une demoiselle un poil enjouer en ce qui concerne la luxure. Et voilà. 

Comment pourrais-tu présenter les Ploucs a ceux qui ne connaissent pas le groupe ?
 
*Ricanement amusé*
Qui ne nous connait pas ? On est à peu près la seule guilde compétente de cette foutue planète. Bref. Nous sommes un groupe d’amis un peu chelou. Nous sommes pratiquement tous des combattants et notre emplacement de QG, tu te doutes bien que je ne dirais rien parce que sinon Poké me sodomise avec dix bananes alignées. Ainsi, les membres principaux des Ploucs, j’ai le droit de dire pour le coup, il y a Boredguy, plus connu sous le nom de Sir Confus de la Perdition, un mec reconnaissable la plupart du temps avec sa cravate bleue et le fait qu’il est accompagné de JP son vassal. Ensuite, Poké, un humain de 14 ans actuellement marié et père de deux enfants. Fan, ou dame Flemmarde, une grosse feignasse qui nage dans le coca. « Derrière ‘’Je t’emmerde Pequenot <0<’’ » Le plus ancien Plouc avec bored, le Doc, petit copain de fan, un pédophile multirécidiviste. Flowi, un chien qui parle avec une force énorme. Glin, un type bizarre qui se trimbale H24 avec le carton le plus craqué de l’univers. Et y a moi, Yunko, un débile alcoolique fumeur de weed incestueux qui a constamment faim à cause de la fonsdalle. Je suis probablement le plus charismatique de tous, mais pas le plus fort. J’ai un potentiel énorme, mais au combat, Bored me marave, Poké je peux rivaliser mais faut que je m’acharne et Glin bah…il défoncerai tout le monde s’il était moins con.  
 
Les gens qui te connaissent mal ou alors peu du grand publique ont tendance à te critiquer de manière virulente et disent que tu perds du temps en étant chez les Ploucs alors que tu pourrais rester à ton rôle de roi. Certains même se demandent pourquoi tu as rejoint les Ploucs alors que tu aurais pu mener la révolution plus tôt. Qu’as-tu à répondre à ces gens ?
 
Alors mon gars, question intéressante. De base, quand quelqu’un me critique en face de moi, hormis certaines insultes, je m’en beurre la raie de me faire insulter par des gens qui ne m’ont jamais parlé. Mais dans le cas où c’est tout un groupe qui m’envoie brouter la chatte de Simone Veil au fond de l’enfer, je leur réponds un truc. Ceux qui me connaissent savent que je cumule les péchés sans en avoir rien à foutre. Ceux qui ne me connaissent pas me qualifient de psychopathe, d’alcoolique, de drogué, incestueux, de séducteur, d’arnaqueur et j’en ai passé des meilleurs. Moi je ne sais pas comment me qualifier. Disons que j’ai eu une ascension grandiose, et une vie minable. Du haut de mes vingt ans, j’ai cumulé des centaines de millier d’erreurs. J’ai cumulé plus d’erreurs en vingt ans que Bored aurait pu en faire dans toute sa vie…et qui sait qu’elle est la date de naissance exacte de Sir Confus de Perdition. Pourtant, je n’en suis pas quelqu’un de mauvais pour autant. Je n’ai jamais tué quelqu’un par ambition personnelle, je n’ai jamais profité de qui que ce soit ou de quoi que ce soit. Je prône la liberté, je veux un monde plus juste où les actions ne sont pas jugées pour ce qu’elles sont ou par les personnes. Bref, je m’égare dans une tirade philosophique que même moi je ne comprends pas je suis sûr. Je vais te raconter une ptite histoire.
Déjà, d’après toi, qui ne me connais pas…comment je me suis fait recruter ? C’est simple : suite à une cuite et une bagarre contre des batard d’humains, je me suis retrouver inexplicablement…évanoui dans une poubelle. *rires de Yunko et de moi-même* Ensuite, Poké m’a pris et m’a déposé sur le canapé en renversant de l’eau à la gueule, histoire de me réveiller et de me laver probablement…j’espère qu’il ne m’a pas lavé pendant mon bad trip. Après ça bah, on a discuté philosophie (j’ai été étonné par l’intelligence du môme de 14 ans) et il m’a proposé de rester un peu. Puis je suis resté. J’avais besoin de travail et d’un lieu ou vivre. Parce qu’entre le boulot de vendeur de coquillages et barman, j’avoue qu’être nourri, logé et aidé par un groupe d’amis en plus d’être payé a de quoi plaire même au meilleur d’entre nous. Surtout que j’étais séparé de tout ce qui était lié à la famille : ma sœur était fourrée je ne sais où (j’insiste sur le mot fourré), mon père il me cherchait mais il m’a jamais trouvé avant que je ne le trouve, et ma mère je la croyais décédée. Donc avoir des amis m’a plus aidé qu’handicapé. Bref, mon histoire. 
Après deux semaines de mon arrivé, donc une semaine après mon recrutement officiel, j’avais déjà gagné pas mal d’argent. En fait, j’ai plus gagné de blé en une semaine qu’en bossant deux mois au bar. Du coup j’en ai profité pour m’acheter un peu de shit, j’ai retapé le Keelhauled (J’ai mis un « P » pour le drapeau…et le doc a mis « Nis » à la suite, que j’ai très vite effacé), et j’ai pu me détendre quelques jours sans bossé, histoire de me reposer. Et accessoirement, j’cherchais ma sœur. Histoire de lui en mettre une…je n’étais pas au courant de ce que faisais subir Aldebaran, mon père, à Yuki. Je pensais à ce moment que ma sœur l’avait fait chier au point de nous rogner de son existence. Bien sûr mon père a toujours été un fils de pute assumé. Plus tard, tout le monde sera sûr d’un truc : ma sœur EST une pute, et clairement elle l’assume et aime ça. Bref, je m’égare. J’ai commencé à rechercher ma sœur, auprès des quelques congénères que j’ai rencontré au cours de ma vie sur Terre. Des gens un peu bizarres mais qui ont utilisé ma technique pour rester parmi les humains. Je leur ai tout simplement dis « les mecs, vous savez où est Yuki ? ». Ils ont tous répondu « On la connait par cœur ! » du coup j’étais putain de content, la main sur mon violon, prêt à la trouver…sauf que ce n’est pas la chose que j’espérais. En fait les mecs m’ont amené devant un bordel et ont appelé une femme appelé Yuki. Au début je flippais, je me suis demander pendant un instant ce que foutais une gamine de 15 ans dans un bordel. « Elle était cliente ou marchande ? » que je me suis d’mandé. Du coup j’ai attendu, puisqu’apparemment elle était « occupée ». Elle faisait sa transaction sûrement. Elle est arrivée et…c’était un vieille de 53 ans, obèse de 45 kilos en trop, et elle était surnommé comme ça parce qu’elle se serait assise sur son chien éponyme. *Encore un rire général dans la salle* Du coup j’ai ragé, je leur ai dit que je cherchais ma sœur. Bien évidemment, ils ne savaient rien. Du coup je suis rentré au QG bredouille. Morale de cet anecdote : les amis c’est utile, mais si tu fais de la merde, tu te déplaces pour rien et tu perds du temps. 
Voilà pourquoi j’ai rejoint les Ploucs. En grande partie parce que je savais qu’avec eux je perds du temps que je peux consacrer ailleurs, mais au moins je fais quelque chose qui me plait et qui m’a sauvé. Rappel toi ceci : perdre du temps n’est mauvais que si tu fais quelque chose qui ne t’aides pas ou ne te divertit pas.
 
Note du journaliste : plusieurs personnes assistaient à l’interview, et tout le monde à ce moment précis à commencer à prendre note de la morale sur leur téléphone ou sur un papier. De base, nous avions ris, mais Yunko et moi étions mort de rire après sa réplique, je cite « Hey les mecs, pourquoi vous notez ce que je dis ? Vous prenez des notes d’un con qui parle vous ? J’ose imaginer l’état de vos gosses »
 
Des gens parmi les médias se demandent comment tu fais pour pouvoir n’avoir rien à faire de la mort ou des choses du genre. Tu as fait plusieurs mois de prisons, tu as été deux mois dans le centre d’Aperture Science, tu passes des journées entières sous l’influence de drogue et, étant explorateur, tu t’es aventuré dans des milliers d’endroits dangereux…comment fais-tu pour n’avoir peur de rien ?
 
Je n’ai pas peur de rien. Un homme qui n’a pas peur c’est un fou. Un vrai cette fois. Les laisses me terrifient. Tu me mets une laisse autour du coup et je ne peux plus rien faire de moi-même. Je n’ai pas peur de mourir parce que je sais exactement la date de ma mort. Du coup je peux manger tout ce que je veux, avoir de l’argent des manières que je veux, ça m’est égal. Du coup je ne vais pas dire aux mortels de faire comme moi parce que sinon le nombre de morts va exploser. Parce que j’ai le matériel nécessaire, j’ai le corps, la magie, mon bateau, j’ai pleins de trucs. Je pense plutôt qu’il faut prendre en compte toutes les conséquences en compte possible, puis ensuite agir. Soyez prévoyant et vous atteindrez ce que vous voudrez.
<<-Merci pour cette interview !
-De rien. Tu me dois cinq euros.
-Pardon ?
-T’as posé cinq questions, un euro par questions parce que t’es pauvre *souris comme un sadique*
*lui tend les pièces*
-Et en plus tu m’écoutes. Décidément y a plus con que moi. >>  
Et il a pris l’argent avant de disparaître dans l’ombre.

[Fin du Flash-Back]

-Je me suis senti débile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview de Plouc #1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview de Plouc #1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gauri parle de SRK...interview de 2000
» La petite Emission #8 : Interview de Simon Bisley
» Le Capitaine Dadis Camara (Interview dans sa chambre à coucher).
» Interview Jervis Johnson
» Interview d'un syndicaliste anonyme par Dédé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bar à Ploucs :: La catégorie fourre tout :: Les petites histoires-
Sauter vers: